Humeur 12 – La démocratie égyptienne est morte (19 août 2013)

Votre éditorial « La démocratie égyptienne est morte » est une analyse pertinente de l’évolution de la société égyptienne, à une exception près. Quand vous écrivez que « Morsi et les Frères musulmans » ont été « interdits, réprimés, torturés, sinon exécutés pendant 60 ans de dictature militaire »

Votre éditorial « La démocratie égyptienne est morte » est une analyse pertinente de l’évolution de la société égyptienne, à une exception près.

Quand vous écrivez que « Morsi et les Frères musulmans » ont été « interdits, réprimés, torturés, sinon exécutés pendant 60 ans de dictature militaire », vous semblez vouloir attirer la pitié sur ce mouvement politique et exonérer ce que vous appelez leur « amateurisme ». Cette image est malheureusement incomplète et vraisemblablement fausse.

L’l’église copte orthodoxe Prince Tadros de Al-Minya dont BlogCopte, qui situe cette église (Fayoum) a été attquée deux fois en août 2013 par les fanatiques musulmans qui souitiennent Morsi.

Les Frères musulmans ont été créés en 1928 pour lutter contre l’occupation britannique. C’est un très ancien parti politique qui plonge ses racines dans toute une tradition anti-occidentale et anti-laïque, qu’il a grandement contribué à conceptualiser en termes modernes. Un de leur fait d’arme est l’assassinat du président Anouar el Sadate via le Jihad islamique qui agissait comme leur bras militaire.

Vous évoquez l’amateurisme de Morsi pour expliquer les flottements de sa présidence. Mais tout nouveau chef d’État est par définition un amateur. Or, en tant que dirigeant des Frères musulmans, Morsi bénéficiait au contraire d’un encadrement et d’une préparation politique exceptionnelle. Arrivé au pouvoir, il a simplement exécuté le programme de ce parti et tenté d’islamiser encore plus le pays, ce qui passe par le retrait des droits des femmes et des minorités religieuses (les coptes en premier). Où est l’amateurisme dans ce programme?

Dans des circonstances comparables de répression, dès son arrivée au pouvoir, Nelson Mandela a multiplié les signaux rassembleurs pour unifier (sinon créer) la nation sud-africaine, calmer les peurs des uns et freiner les ardeurs des autres. Cela est le rôle d’un chef d’État. Morsi a fait le contraire au nom d’un obscurantisme religieux dont la raison d’être est l’intolérance.

Voici ce que votre éditorial par ailleurs juste a omis de mettre en perspective. Oui, vous avez raison quand vous analysez le rôle et la place de l’armée en Égypte. Mais vous raisonnez comme si le contraire d’une force négative était obligatoirement une force positive. Il est des cas où le contraire du mal est un autre mal. C’est exactement ce qui se passe en Égypte dans l’affrontement entre l’armée et les frères musulmans.

Veuillez recevoir l’expression de toute ma consideration.

Texte de l’éditorial de Jocelyn Coulon: La démocratie égyptienne est morte.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Humeur 15 – Apprendre à lire la catastrophe (10 mars 2014)

Enfin, un philosophe qui parle de choses sérieuses et qui sait de quoi il parle. Jean-Pierre Dupuy est à la fois philosophe et scientifique (il a étudié à l’École Polytechnique), renouant ainsi avec la tradition classique du philosophe-mathématicien-naturaliste que le XVIIIe siècle a tellement mis à mal, inaugurant l’âge des pensées flottantes sans attaches au monde réel.

Humeur 16 – Les incendiaires européens

Le 21 mars dernier, l’Union européenne annonce qu’elle a conclu avec l’Ukraine l’accord d’association que le président Viktor Ianoukovytch avait refusé de signer en novembre dernier. En fait, ce que l’UE a conclu est uniquement le volet politique de cet accord à vocation économique – ce que l’on désigne par la métaphore pudique de « version actualisée du programme d’association »

Humeur 09 – «Apprendre à décoder le réel à l’heure du néolibéralisme et de l’antimondialisme-(2005-12-09)

Pendant longtemps – trop longtemps – les gens de ma génération ont vécu le présent à travers les lunettes déformantes des années 30: on était fasciste ou anticommuniste primaire, bolchevique ou révolutionnaire aux mains tachées de sang (remarquez que les insultes que la « gauche progressiste » adressait à la « droite la plus bête au monde » ont toujours mieux résonné que l’inverse.

Humeur 17 – Le bilan peu reluisant du nucléaire français

Cet ouvrage fait le bilan sécuritaire du nucléaire français – et le tableau qu’il présente n’est pas reluisant. Depuis ses débuts, l’industrie nucléaire en France a connu toutes sortes d’incidents et d’accidents qui, dans plusieurs cas, ont frôlé à la catastrophe, mais qui ont, dans tous les cas, été étouffés avec maestria.

Humeur 10 – «Tazmamart, Cellule 10» par Ahmed Markouzi, paru aux éditions Paris-Méditerranée, 2000-(2009-05-11)

Eh bien, non ! On croyait tout savoir du Maroc et de l’état de non-droit qui a prévalu durant le règne du roi Hassan II. Il n’en est rien. Il faut lire le livre du sous-lieutenant Ahmed Marzouki pour avoir une première idée de ce qui est arrivé durant les années terribles – après les deux coups d’État militaires de juillet 1971 et d’août 1972.